Zoom sur la salle de Crossfit du DSM

"CrossFit Métamorphose est la première salle de CrossFit qui accueille des enfants en situation de handicap moteur."

Dans le cadre d'un précédent numéro de notre revue associative Solidaires (n°14 - janvier 2022), nous vous présentions la première salle de CrossFit adaptative dans un centre de rééducation français (affiliation CrossFit non commerciale) qui se trouve au sein du Dispositif Sensoriel et Moteur des PEP CBFC.

Le 25 mai dernier, le Bien Public, nous faisait l'honneur de rédiger un article complet sur cette salle novatrice. Nous vous invitons à découvrir l'article sans plus attendre >> cliquez ici

depuis cet article, la presse continue de s'intéresser à notre salle de CrossFit : 

Qu’est-ce que le CrossFit ? c’est une méthode pour améliorer sa condition physique basée sur des "mouvements fonctionnels constamment variés, réalisés à haute intensité relative". En clair, c’est de la musculation à haute intensité adaptée à chaque personne. L’amélioration de la condition physique est importante aussi bien pour les meilleurs athlètes du monde que pour nos grands-parents ou des personnes en situation de handicap. Ces dernières ne pouvant certes pas supporter une charge identique à celle des champions olympiques, mais tous ont besoin de faire du renforcement musculaire. Les exercices sont fonctionnels, c’est-à-dire sans machine de musculation classiquement présentes dans des salles traditionnelles. Les mouvements réalisés sont variés : pousser, tirer, se suspendre, courir, sauter, etc.

En complément de leurs séances de kinésithérapie, les jeunes suivis par le dispositif sensoriel et moteur réalisent une séance de CrossFit. L'objectif est d'améliorer leur force musculaire, leur mobilité, leur indépendance fonctionnelle, leur estime de soi et ainsi leur qualité de vie. D’une part, ils partagent un bon moment avec d'autres jeunes : l’émulation du groupe leur permet de se motiver, de se dépasser et de créer des amitiés. Et d’autre part, à long terme, quand ils seront adultes et quitteront le dispositif, nous espérons qu'ils continueront de pratiquer le CrossFit dans des box pour maintenir leur qualité de vie et rencontrer d'autres personnes. C'est effectivement un des rares sports où l'inclusion est possible.

David GUEDIN, Kinésithérapeute au Dispositif Sensoriel et Moteur

 

Partager l’article
Publié le 31/05/2022

à lire également

Le catalogue séjours automne-noël 2022 est sorti !

Lire la suite

A VOS AGENDAS // 18/11 : Handijob - les compétences au 1er plan

Lire la suite

Projet “Tous Européens, tous ! ”

Lire la suite