Parole d'usager vice-champion du monde de canne de combat en fauteuil roulant

Je m'appelle Guillaume, j'ai tout juste 20 ans et j'ai décidé il y a quelques années déjà de prendre ma vie en main.

Après une scolarité en collège quelque peu bruyante. J'ai fait le choix d'intégrer un internat de lycée avec le soutien d'auxiliaires de vies afin de compenser mes difficultés motrices en m'aidant à effectuer les petites choses de la vie. A l'époque, les professionnels du SESSAD HM du Clos Chauveau m'accompagnaient dans mes soins, mon autonomie et ma vie scolaire. Parmi toutes les propositions qui m'ont été faites par mon éducatrice référente, j'ai choisi en septembre 2021 de pratiquer la canne de combat en fauteuil roulant.

J'y ai trouvé :

  • Une rigueur d'apprentissage
  • Une façon d'apprendre à se concentrer et de maitriser ces mouvements
  • Et surtout du plaisir à pratiquer ce sport

A tel point que j'ai été sélectionné cette année pour participer au championnat du monde à Milan.

Une expérience unique : car j'ai pu rencontrer d'autres personnes passionnées par ce sport et venant d'horizons tellement différents. J'ai également eu une meilleure compréhension de l'organisation d'un évènement sportif de taille mondiale et surtout j'ai appris à gérer le stress et la pression qui pesait sur mes épaules.

Et je suis aujourd'hui vice-champion du monde 2022 de cette discipline !!!

Parallèlement à tout cela, j'ai pris la décision de ne pas suivre les filières post bac classiques (BTS ou DUT).

J'ai cette conscience que je peux beaucoup mais que les choses doivent être un tant soit peu adaptées pour me permettre d'atteindre les objectifs que je me suis assignés. Après une année de césure où j'ai assumé les fonctions d'assistant d'éducation en collège au travers d'un service civique, je vais intégrer le pôle Formation du Centre de rééducation motrice de Mulhouse car cet établissement est parfaitement adapté à mes besoins, à mon rythme de travail et mes choix de vie future. Le personnel est formé et attentif afin que je puisse me concentrer pleinement sur ma formation et mon projet d'avenir qui est de devenir ingénieur.

Certes cela me prendra un peu plus de temps que les autres mais je pourrai avancer à un rythme qui me convient afin d'être sûr d'avoir acquis les compétences nécessaires.

Une autre challenge m'attend...

Guillaume

Partager l’article
Publié le 15/11/2022

à lire également

Les enfants Ukrainiens ont besoin de nous

Lire la suite

Journée des droits de l'enfant - un beau projet porté par le DIADEM

Lire la suite

Grande Exposition Vente à L'Intervalle Restauration

Lire la suite