La dernière fête à Courtefontaine

 

Le site de Courtefontaine devant être abandonné en juillet, la fête de fin d’année 2019 a revêtu un caractère particulier.

A cette occasion les anciens élèves et personnels étaient invités à partager ce moment convivial avec les jeunes, leurs parents, et les salariés du Dispositif ITEP. Certains d’entre eux avaient préparé des témoignages sur le thème de la vie institutionnelle de Courtefontaine au cours des soixante dernières années puisque les premiers enfants ont été accueillis en 1952.

Pour la circonstance, un chapiteau de cirque avait été dressé afin d’accueillir les invités à l’abri du soleil très présent ce samedi 29 juin. Différents stands présentant les activités des classes, des groupes éducatifs et du conseil de la vie sociale étaient proposés, ainsi qu’une brocante et l’inévitable friterie puisque les meilleures frites de la région étaient cuisinées à Courtefontaine. Une fanfare a assuré l’animation musicale tout au long de la matinée.

Sous le chapiteau les témoignages poignants, en direct ou filmés se sont succédé, entrecoupés de productions cinématographiques réalisées par les jeunes. Un buffet froid a clôturé la manifestation en début d’après-midi.

De l’avis de tous cette fête a été une réussite, et un moment marquant pour la vie institutionnelle puisque les jeunes accueillis aujourd’hui et leurs parents ont pu vivre les évolutions de l’établissement depuis son origine, passant de l’école de perfectionnement à l’Institut Médico Pédagogique (IMP), puis à l’Institut de Rééducation (IR) et enfin à l’Institut Thérapeutique Educatif et Pédagogique (ITEP). La présence des anciens pensionnaires a été l’occasion de nombreuses retrouvailles et d’échanges souvent émouvants.

C’est avec un peu de nostalgie et avec le sentiment qu’une page d’histoire se tourne, que chacun s’est quitté en début d’après-midi, mais également avec la satisfaction de constater que l’accompagnement des jeunes en difficulté pourra se poursuivre dans de bonnes conditions, en phase avec les évolutions sociétales, puisqu’ils seront désormais accueillis dans des locaux neufs et fonctionnels, à Saint-Vit et à Dole. 

C’est près de 700 jeunes qui ont été accueillis à Courtefontaine durant toutes ces années. Les habitants ne les oublieront pas de si tôt. 

Philippe ADAMY, Directeur Dispositif ITEP Saint-Vit/Dole

 

La dernière fête à Courtefontaine

Partager l’article
Publié le 01/07/2019

à lire également

Journée Dys AUXERRE

Lire la suite

A VOS AGENDAS // 19e journée dijonnaise des droits de l'enfant

Lire la suite

Lutte contre l'illectronisme

Lire la suite