CAMSP de Sens : Programme d'entraînement aux habiletés parentales de Barkley

Parmi les missions des CAMSP fixées par le décret de création de 1976 figure la "Guidance Parentale" qui fait référence à la fois à l’accueil et l’écoute des parents, aux informations à leur transmettre, aux conseils à partager, à la co-éducation à construire, au soutien psychologique à apporter aux parents d’un enfant à troubles du développement ou handicap. Cette place accordée aux parents n’est donc pas nouvelle, et est réaffirmée depuis plusieurs années, dans le cadre des recommandations des bonnes pratiques, du rapport des 1000 premiers jours et tout dernièrement dans le rapport de Denis PIVETEAU.

Thème des dernières rencontres de l’ANECAMSP, l’implication des parents dans les soins apportés à leurs enfants s’est aussi diversifiée, renforcée et parfois même "technicisée". Le confinement que nous avons connu, a permis de renforcer ce rôle "d’experts de leurs enfants" et ainsi de devenir de réels partenaires des professionnels. Certains intervenants rencontrés lors de ces journées évoquent même la notion de co-thérapeutes pour les parents.

Dans ce contexte et au regard des difficultés rencontrées fréquemment par les professionnels du CAMSP de Sens dans l’accueil d’enfants présentant des troubles de type TDAH, TOP… deux psychomotriciennes ont fait le choix de mettre en place des groupes permettant une nouvelle approche de renforcement des habiletés parentales. Le choix de la méthode du professeur Barkley a été faite, méthode qui est un programme d’entraînement aux habiletés parentales (PEHP).

En effet, les groupes Barkley, qui figurent parmi les recommandations de la Haute Autorité de Santé (HAS), ont prouvé leur efficacité en termes d’amélioration des relations familiales et du bien-être de l’enfant. Ils permettent aux parents de mieux comprendre le fonctionnement de leur enfant et donnent des outils sur les attitudes à tenir face à ces difficultés. Il permet également de les guider dans l’anticipation des situations "à problème" et ainsi de retrouver un minimum de sérénité dans la vie quotidienne à la maison, et les moments familiaux en extérieur.

Ainsi le premier objectif du programme de Barkley, et l’objet de la première séance, sont la compréhension du trouble à travers des apports théoriques. Le programme ne vise pas à guérir le trouble, mais à diminuer l’intensité des comportements inadaptés et surtout à rétablir des relations plus sereines entre l’enfant et ses parents. Il porte essentiellement sur les comportements non compliants qui sous-tendent la majorité des interactions négatives : difficulté à suivre les règles en raison notamment de dysfonctionnements neurologiques sous-jacents – déficit de l’attention soutenue, de la modulation et de l’autocontrôle du comportement, des stratégies de recherche et de résolution de problèmes, etc. Elle peut se généraliser à d’autres situations, notamment l’école ou les activités extrascolaires. Elle est également un facteur prédictif de mauvaise adaptation sociale.

Après un temps d’échange en équipe sur des familles pouvant être intéressées et concernées par cet accompagnement, Marie LE HÉRARD et Mathilde RABILLER, nos deux psychomotriciennes porteuses du projet ont rencontré plusieurs familles pour leur présenter ce dispositif et valider le cas échéant leur implication dans ce travail.

Ces premières rencontres ont permis de confirmer la participation de 5 parents et d’engager le programme de rencontres qui a débuté par des entretiens individuels afin d’analyser les besoins et les attentes des parents ; ceux-ci doivent également prendre conscience que cela nécessitera de leur part un engagement qui leur demandera un gros investissement entre le suivi des séances et les "devoirs à la maison" consistant en la mise en place de nouveaux outils, de nouvelles règles ou de type de réponses.

Il s’en suit 6 séances les mardis soirs de 20h à 22h avec des thématiques précises :

- Analyse du comportement,

- Le moment spécial,

- Donner des ordres efficaces,

- Tableau de récompenses - gestion du temps,

- Time-Out

- Les devoirs,

- Lieux publics – anticipations / Retours.

Fonctionnant depuis le mois de février avec ces familles, cette nouvelle approche de guidance parentale doit nous permettre de réfléchir quant au rôle des familles dans l’accompagnement des enfants accueillis au CAMSP et de proposer le cas échéant de nouvelles formes de guidance et de soutien. Placer les parents au centre de la prise en charge permettra de réduire les comportements problèmes et de rétablir une dynamique communicationnelle positive entre l’enfant et ses parents. Enfin, il ne faut pas oublier que réunir ces parents leur offre également un lieu d’échanges sans jugement, sans accusation, tout en privilégiant une écoute bienveillante.

Et pour conclure, je me permettrai de reprendre l’intitulé de notre plaquette Barkley : "Vous ne créez pas le symptôme mais votre attitude conditionnera l’évolution comportementale de votre enfant".

Sylvain TERREAU - Directeur du Pôle Sénonais

Partager l’article
Publié le 26/04/2022

à lire également

Le catalogue séjours automne-noël 2022 est sorti !

Lire la suite

A VOS AGENDAS // 18/11 : Handijob - les compétences au 1er plan

Lire la suite

Projet “Tous Européens, tous ! ”

Lire la suite