LES ÉCRANS ET LE JEUNE ENFANT : UN THÉÂTRE-FORUM

 

Samedi 12 octobre 2019, la Structure Multi-Accueil « Galipettes et Trottinettes » et les professionnels de la Commission Petite Enfance du quartier des Grésilles, ont proposé aux familles de leurs structures une matinée de théâtre-forum sur le thème de la gestion des écrans avec les jeunes enfants.

Le théâtre-forum permet de mettre en scènes une problématique de manière collective, c’est une situation d’échange qui utilise la communication verbale et non-verbale. Le but n’est pas de donner des réponses, de conseiller ou d’orienter le débat dans une direction, encore moins de convaincre, mais de donner un support concret à la réflexion. C’est un outil éminemment démocratique de co-construction de savoirs, savoir-faire et savoir-être citoyens, qui met totalement en pratique les valeurs des PEP.

La matinée s’est déroulée au centre social des Grésilles. Elle a été conçue comme un temps fort du projet « Ecrans », qui a débuté bien en amont avec les travaux de la commission Petite Enfance du quartier et la préparation, par un groupe de parents, de situations concrètes illustrant la thématique. Ces éléments de vécu familial ont été transmis à la Compagnie des Comédiens Associés afin qu’ils puissent s’en inspirer pour proposer des saynètes, jouées d’abord par eux-mêmes, puis en intégrant des parents volontaires. Pendant cette matinée, quarante-cinq enfants ont été accueillis, à la crèche et au centre de loisirs, par huit professionnels des deux structures multi-accueil du quartier et quatre animateurs BAFA. Cette prise en charge de leurs petits a permis à une quarantaine de parents (et quelques enfants plus grands) de participer sereinement aux échanges et à la réflexion.

Les comédiens ont mené la séance avec dynamisme et humour. Les participants se sont sentis en confiance avec les principes du théâtre-forum mis en œuvre : écoute active et prise en compte de tous les avis, pas de jugement ni d’ironie, égalité entre acteurs et public, entre tous les spectateurs, respect des différents points de vue etc… Bref l’ambiance était drôlement sérieuse et sérieusement drôle : au début chacun craignait un peu d’être le seul à ne pas savoir gérer les écrans avec ses enfants, mais très rapidement, grâce à la bienveillance des comédiens, en voyant jouer (ou en jouant soi-même) ce qui se passe, en fait, dans chaque foyer, de grands rires libérateurs ont ouvert la porte aux avis, interrogations et propositions de chacun.

Au-delà de la vigilance quant aux contenus inadaptés auxquels les petits pourraient avoir accès, les effets des écrans sur le développement du cerveau du jeune enfant, ses capacités d’attention et de concentration, la qualité de son sommeil, ont été abordés, de même que le risque d’addiction. Plusieurs parents ont franchement expliqué le côté pratique du recours à un smartphone, une tablette ou la télévision, par exemple quand on est débordé le matin ou le soir, ou pour faire tenir tranquilles les petits dans le tram. Les modalités d’utilisation des écrans (moments opportuns, durée, contenus, rôle de l’adulte) ont fait l’objet d’échanges animés, en particulier entre parents qui ont des horaires de travail différents ou qui restent à la maison pour gérer la vie de famille.

Bien sûr, une séance de théâtre-forum ne fait pas disparaître comme par magie les difficultés du quotidien, en particulier celles liées à ce nouveau défi éducatif que sont les écrans, mais elle permet de se sentir moins seul, de se voir agir, de connaître d’autres manières de faire, de tester, de trouver des ressources en soi, dans sa famille et avec les autres parents. Et puis, le projet ne s’arrête pas là : d’autres actions sont prévues dans les différentes structures du quartier, dont les cafés-parents, les ateliers parents-enfants …

Comment gérer les écrans et quelles activités alternatives proposer à ses enfants ? à suivre !

Le DEL prévoit également d’élargir cette action par la mise en place d’une commission « Ecrans » interprofessionnelle en 2020. Une commission écran, composée de Nathalie Noireaut (directrice de la SMA Galipette et Trottinette), François Monin (directeur du Centre Multimédia), Quentin Fontaine (psychomotricien du CAMPS Paul Picardet) et Joëlle Poirot (responsable péri et extrascolaire), se réunit depuis quelques mois. L’objectif est de construire des interventions pour informer et sensibiliser professionnels et parents sur l’usage des écrans par les enfants

Cécile MOUILLESEAUX, Administratrice de la délégation de Côte-d'Or et référente du dispositif éducation et loisirs

Nathalie NOIREAUT, Directrice de la SMA Galipette et Trottinette

Partager l’article
Publié le 12/10/2019

à lire également

Découvrez le site internet de notre ESAT Habilis !

Lire la suite

Concert jazzy et féminin à la MARPA L'Aube-d'Or

Lire la suite

Mini-camps au Cocico

Lire la suite