L'atelier multitravaux de l'ESAT Habilis au cœur des vignes

 

Chaque année, au cours des mois de janvier et février, nous travaillons dans les vignes. Durant les premières années, nous étions sur la Côte-de-Nuits (Nuits-Saint-Georges, Vosne-Romanée). A cette époque, nous tirions les fagots en bout de rang puis nous les chargions dans l’un de nos camions, pour les emmener sur une plate-forme de stockage, où ils étaient broyés et valorisés pour servir de combustible pour les chaudières à biomasse.

Depuis 2 ans, nous travaillons sur la Côte-de-Beaune et plus précisément à Meursault, au hameau de Blagny. Nous travaillons là-bas, pour deux domaines. Une fois que les salariés des domaines ont taillé la vigne, nous intervenons alors. Le travail consiste à tirer les sarments de l'année précédente et à les bruler. Concernant le brûlage, nous avons deux possibilités, soit à la brouette mais quand les rangs sont très longs et pentus, nous préférons faire des fagots de sarments que nous évacuons en bout de rang pour les brûler. Cette activité nous change de nos travaux habituels et nous permet de combler un certain manque d'activité dû à la saison hivernale.

Arnaud FERNANDEZ, Moniteur principal de l’atelier Multitravaux

Partager l’article
Publié le 20/06/2022

à lire également

Et si on prenait le train ?

Lire la suite

Qu’est-ce que l’Accompagnement Educatif et Social à l’UDIP à Sens ?

Lire la suite

Près de 900 cookies vendus au profit de l’AFM Téléthon !

Lire la suite