La dactylographie, ou comment assurer la continuité de l'apprentissage pour les jeunes suivis par le SAAAS

Voici comment débute le défi dactylo que j’envoie 4 jours par semaine, depuis le 23 mars dernier. Il est à destination de 5 jeunes du SAAAS, scolarisés de la 6e à la 3e, qui bénéficient habituellement de séances d’ergothérapie hebdomadaires pour apprendre l'utilisation du clavier et de l’ordinateur, pour compenser les difficultés scolaires générées par leur handicap visuel. En cette période de confinement, il a fallu penser autrement afin d’assurer la continuité de leurs apprentissages et le maintien des acquis. J’envoie alors un défi sur un groupe Whatsapp, crée pour l’occasion, à 11h30, le plus souvent sous la forme d’un enregistrement audio. Il peut s’agir d’un challenge d’écriture sous forme de jeux de mots : un petit bac (chacun propose une lettre différente, soit 6 lettres en tout), le jeu des catégories (trouver un mot pour chaque lettre de l’alphabet dans un thème donné), un tautogramme (phrase qui comprend de nombreuses fois la même lettre), un acrostiche, un portrait chinois … Autant d’activités qui permettent de continuer à écrire et à réaliser des mises en page (tableaux, formes, couleurs…) en s’amusant. Extraits du Tautogramme sur le cirque avec la lettre C :

Salut les dactylographeurs !

Nous alternons l’écriture avec des exercices de géométrie sur le logiciel Géogébra, qui ressemblent plutôt à un « Dessiner, c’est gagné ». J’ai commencé par donner le thème du jour à réaliser, puis chaque jeune a pu faire des propositions, ce qui a renforcé leur implication dans leur travail. La finalité est ici de les familiariser avec un outil relativement nouveau pour eux, en les faisant manipuler les outils simples vers des choses de plus en plus élaborées, avec parfois des procédures ou des tutos à suivre, afin d’être plus proche de ce qui peut réellement être demandé en géométrie en classe.

Salut les dactylographeurs !

A 17h, c’est l’heure de la mise en commun ! Chacun prend une photo de son travail affiché à l’écran et l’envoi sur Whatsapp. Nous découvrons en même temps les réalisations de chacun, avec leurs détails et leurs traits d’humour, nous commentons, nous échangeons sur les quelques techniques utilisées. Tout ceci dans la bonne humeur ! Ces différents défis proposés font également appel à leur imaginaire et leur créativité, qui ne sont pas forcément bien développés chez les jeunes déficients visuels. A travers ces activités, j’observe que certains ont besoin de cadre et de consignes précises ou que leur patrimoine visuel est pauvre et a besoin d’être étoffé, quand d’autres sont plus spontanés ou nous montrent des réalisations plus détaillées. Le groupe est bienveillant et ce décalage n’est pas mal pris. Les jeunes se félicitent entre eux. Ils savent que chacun fait comme il peut et comme il veut.

Salut les dactylographeurs !

L’effet de groupe est ici très présent. Il est générateur de motivation. Les jeunes sont contents de se retrouver virtuellement dans ce contexte de confinement et de distanciation physique mais nous pouvons ici encore dire distanciation sociale. Cette période inédite semble avoir un fort impact sur l’autonomie des enfants qui apprennent à utiliser l’outil informatique pour la scolarité, car :

1/ Ces jeunes sont en train de passer progressivement vers un « cartable numérique » où tout est dématérialisé sur ordinateur. Ce travail, qui prend souvent plusieurs années à être entièrement transposé en classe et à rendre l’élève autonome, est boosté par cette situation.

2/ Elle valorise la pratique de l’informatique dans les activités scolaires, et valorise par la même les jeunes qui apprennent à travailler sur ordinateur en raison de leur handicap.

En tout cas, tant que le service devra se tenir éloigné des familles et des écoles, nous poursuivrons avec plaisir ce petit groupe, qui permet de travailler à distance tout en nous découvrant autrement

Le prof » Ergothérapeute DIADEVA - PEPCBFC Solenne CHAROLLOIS Alias « Le prof » Ergothérapeute DIADEVA - PEPCBFC

Partager l’article
Publié le 11/05/2020

à lire également

Journée festive pour le SESSAD HM de Saint-Georges-sur-Baulche

Lire la suite

Retour sur le concours PEP'Crivains

Lire la suite

Interventions sur les secteurs sociaux et médico-sociaux du DEL pendant le confinement

Lire la suite